Action humanitaire au Népal

Une école tibétaine dans l'Himalaya


Par le biais du parrainage scolaire, SOS Enfants participe à la construction d'une école et prend en charge la scolarisation des enfants de la vallée de Panzang dans le haut Dolpo, au nord-ouest du Népal, pour le développement économique et social de ces villages sur le toit du monde.

20 heures d'autobus, 1 heure d’avion et 7 jours de marche, tel est le périple depuis Katmandou pour rallier la vallée du Penzang dans le haut Dolpo, une des dernières enclaves tibétaines au Népal.
Terriblement isolée et souffrant d'un très grand retard de développement, cette vallée est toutefois vouée à s’ouvrir au monde extérieur, ce qui implique de façon inéluctable des changements dont la population commence à prendre conscience.

La scolarisation comme pilier du développement de la vallée

En concertation avec toute la population, l’association Couleurs Himalaya a démarré en 2001 la mise en place d'une école administrée par un jeune professeur et un comité de villageois. La Kula Mountain School ouvrait ses portes à Ting Kyu avec une première classe de pré-scolaire sous une grande tente de nomades en juillet 2002.

Depuis ce jour, chaque rentrée scolaire voit la création d'une nouvelle classe. Réhabilité par les parents d'élèves, un vieux bâtiment accueillait en 2003 une deuxième classe tandis que démarrait la construction d'une grande école de 12 pièces.
Ce chantier a constitué un véritable travail de titan auquel toute la population a participé avec enthousiasme. En dehors des pierres trouvées sur place, tous les matériaux ont été montés à dos d'homme ou de cheval jusqu'à cette vallée à 4000 m d'altitude. Mais les délais furent tenus et, en octobre 2005, les huit premières pièces étaient terminées et l'inauguration de la nouvelle école a eu lieu en grande pompe.

Les travaux se poursuivent en 2007 avec la construction des 4 dernières salles prévues dans ce complexe scolaire.

L'inscription des enfants à l'état-civil pour asseoir les bases de ce développement

En 2001, la quasi totalité de la population n'avait jamais été inscrite à l'état civil, ne possédait pas de papier d'identité et n'avait donc aucune existence légale.
Oubliée de ce fait des services administratifs, la région ne possédait aucune infrastructure et ne bénéficiait d'aucune aide de l'état.
De plus, il était fréquent que des villageois soient conduits hors des frontières lors d'un contrôle, incapables de prouver leur identité, ne parlant que le tibétain et ne comprenant pas pas la langue officielle le népali.

Menées sur la période 2003-2005 avec l'aide de la Voix de l'Enfant, deux campagnes d'inscription à l'état civil ont permis de régulariser les actes de naissance pour les enfants des trois villages composant la vallée.
Les résultats ne se sont pas faits attendre : face au nombre officiel croissant de la population, un apport en médicaments et en livres scolaires a été obtenu de l'administration népalaise en 2004 et renouvelé chaque année depuis. Deux professeurs ont également été nommés pour l’école, ce qui réduit aujourd'hui de manière conséquente nos frais de fonctionnement.

Aujourd'hui et avec notre soutien, cette vallée himalayenne est prête à avancer sur le chemin de son développement économique et social.



Action humanitaire au Népal
8, rue du Château des Rentiers - 75013 - PARIS
tél : 01 45 83 75 56 - fax : 01 45 85 53 60
association humanitaire loi 1901 reconnue d'utilité publique